Les grottes et les gouffres en Dordogne Périgord Noir

Au départ de La Truffière le Périgord Noir vous offre une multitude de grottes préhistoriques tel que les grottes de Cussac, des Combarelles, de Rouffignac…, Les abris sous roche de Pataud, de Laugerie Basse, les gouffres où l’on peut admirer tout le “génie” de la nature tel que Proumeyssac…, et bien sûr la capitale mondiale de la préhistoire Les Eyzies avec le musée national de la préhistoire.

Les grottes de Dordogne sont toutes plus intéressantes les unes que les autres, certaines sont des curiosités géologiques ornées de concrétions, d’autres ont été visité par les hommes préhistoriques tel que Cro magnon en particulier dans la vallée de la Vézère à l’époque du Magdalénien.

Grottes préhistoriques ornées Mondialement connus en tant que chef d’œuvre de l’art préhistorique : la « Vénus de Laussel » et la « Frise des chevaux » en haut-relief du Cap Blanc , et surtout les fameuses peintures pariétales ou peintures rupestres du fac simile des grottes de Lascaux : cheval, aurochs, bison, cerf, taureaux bouquetins et mammouths

Grottes à concrétions Les concrétions sont le fruits de l’alchimie entre l’eau, la roche et le temps. Un travail étonnant d’érosion qui d’abord a creusé des cavités dans la roche suivi par la cristallisation lente des minéraux contenus dans l’eau séculaire. Stalactites, stalagmites, colonnes, draperie, excentriques : toutes ces concrétions s’offrent à vos yeux dans nos sous sols.


Les gouffres
 Les gouffres se distinguent des grottes par leur entrée généralement imposante qui présente une verticalité marquée. Parfois les gouffres ont une entrée très importante comme à Padirac, mais d’autres comme celui de Proumeyssac s’ouvrent à peine sur l’extérieur et ont longtemps été inexplorés car fumants et connus autrefois comme trou du “diable”